EBP Paye, prise en compte de la nouvelle loi TEPA sur les heures supplémentaires : Bulletin de paie intégrant des heures supplémentaires (2)

 • Lu 17416 fois • Version imprimable • Renseignements gratuits

Note : 3/5 (153 notes)

 

Dans cette deuxième et dernière partie de l'interview d'Audrey Errera, Chef de Produit Paye chez EBP *, nous allons voir les changements qu'il faut effectuer dans EBP Paye * pour prendre en compte le nouveau dispositif de la loi TEPA sur les heures supplémentaires. Comme nous le verrons, un nouvel utilisateur du logiciel n'aura rien à faire de particulier, les profils de paye du logiciel intégrant les nouvelles rubriques liées à la loi TEPA. Pour les anciens utilisateurs, il faudra procéder à une mise à jour et à une importation des nouveaux profils et rubriques, mais la procédure reste quand même simple.

Comment un bulletin de paye intégrant le nouveau système d'heures supplémentaires est-il créé avec EBP Paye * ?

Il y a en fait deux solutions : soit l'utilisateur part d'un bulletin totalement vierge et il insère dans le bulletin les rubriques (heures travaillées, congés, cotisations, etc.) dont il a besoin, et là il pourra insérer les nouvelles rubriques "Heures supplémentaires à 25%" et "Heures supplémentaires à 50%".

Soit, il crée son bulletin de paye à partir d'un profil existant. EBP Paye * est en effet livré avec toute une série de profils de paye (Accre, apprenti, cadre, gérant, stagiaire, CNE, CIE, etc.). Ces profils sont déjà préparamétrés et contiennent toutes les rubriques nécessaires, y compris les nouvelles rubriques liées à la loi TEPA.

 

Affectation d'un profil de paye à un salarié

 

Par exemple, vous créez une nouvelle fiche de salarié avec ses coordonnées, vous lui affectez un profil (par exemple, le profil "cadre"), et le bulletin de paye est automatiquement créé !

Il ne reste plus qu'à indiquer le nombre d'heures travaillées, le montant du salaire horaire, le nombre d'heures supplémentaires, etc. EBP Paye calculera ensuite tout le bulletin (cotisations, retenues, etc.) en prenant automatiquement en compte le dispositif de la loi TEPA sur les heures supplémentaires.

Il y aura une seule rubrique à choisir par l'utilisateur : la rubrique de déduction forfaitaire (heures sup.) puisque la déduction est différente selon le nombre de salariés de l'entreprise (moins de 20 salariés, ou 20 salariés et plus). L'utilisateur aura donc juste à choisir une des deux rubriques selon le nombre de salariés de l'entreprise.

 

 

Profil de paye

 

Si l'utilisateur utilisait déjà EBP Paye * avant la mise en place de la loi TEPA, doit-il effectuer une mise à jour du logiciel ?

Oui, pour que le logiciel intègre tout le nouveau dispositif de calcul de la loi TEPA. Il faudra qu'il importe les rubriques, variables, et profils qu'il veut utiliser.

Pourquoi toutes ces importations ne sont-elles pas faites automatiquement dans la mise à jour ?

Comme l'utilisateur peut créer ses propres profils de paye, il est délicat de procéder à une mise à jour automatique, puisque nous risquons dans ce cas de modifier ou de remplacer des profils créés par l'utilisateur, il vaut donc mieux qu'il y ait une vérification manuelle.

 

Veille sociale dans EBP Paye *

 

Tous les clients qui ont un contrat d'assistance auront directement des explications sur la procédure d'importation dans l'onglet "Veille sociale" de la leur logiciel.

Il est à noter que la DADS-U est automatiquement mise à jour et que le nouvel état sur les heures supplémentaires, demandé par l'administration, est disponible dans le menu "Impression".

 

Etat des heures supplémentaires

 



-------------------- ARTICLES SUR DES THEMES SIMILAIRES --------------------

-------------------- RETENIR OU PARTAGER --------------------